« Data centers, art around the bunker »

Un article de Marie Lechner dans le journal Libération du 17 janvier 2014 :

Qu’elles se muent en galerie éphémère, donnent lieu à des expos, films ou performances, ces forteresses dédiées au stockage de données numériques inspirent les artistes.

Les artistes Gwenola Wagon & Stéphane Dégoutin y parlent, entre autre, de leur nouveau projet de documentaire/fiction :

«Ce qui nous intéressait, c’est leur côté furtif, presque invisible, proliférant dans les périphéries des villes, reliés entre eux par des câbles souterrains ou sous-marins. Peu de gens savent, à Saint-Denis, ce que ces bâtiments contiennent. Le data center est un espace fermé sur lui-même, exclusivement voué à sa fonction, la gestion des données et leur maintenance

Photo extraite du livre d’artiste réalisé pour l’exposition «Média médiums».Celui-ci compile 200 photos de data centers glanées sur Internet par Stéphane Degoutin. (Photo DR)

Laisser un commentaire