Concevoir un Datacenter, ou l’architecture d’un programme invisible ? (Conclusion)

I. Conclusion

Le projet d’architecture que nous mettons en place s’inscrit donc dans l’articulation de cette ville périurbaine, entre équipement, infrastructure et espace public. Comment s’insérer, faire continuité, tout en démultipliant les usages et les devenir. Une architecture structurellement générique (et donc plus durable) et contextuellement spécifique (donc plus appropriable).

Continuer la lecture de « Concevoir un Datacenter, ou l’architecture d’un programme invisible ? (Conclusion) »

Concevoir un Datacenter, ou l’architecture d’un programme invisible ? (Partie 3)

I. Du data center au paysage

A partir des analyses de la première partie, on a cherché à développer des scénarios programmatiques et à trouver des lieux d’implantation adaptés au projet d’un centre informatique. On a retenu le cas d’un centre de colocation en grande périphérie parisienne composé de salles serveurs privatisables et d’espaces de bureaux à louer pour des plans de continuités[1]. Continuer la lecture de « Concevoir un Datacenter, ou l’architecture d’un programme invisible ? (Partie 3) »

Concevoir un Datacenter, ou l’architecture d’un programme invisible ? (Partie 2)

I. Du rack au bâtiment

Partir de la plus petite échelle est aussi une nécessité car un centre de traitement de données est un équipement de type industriel et donc les dispositions de l’outil de production vont dicter en premier la composition du bâtiment. Continuer la lecture de « Concevoir un Datacenter, ou l’architecture d’un programme invisible ? (Partie 2) »

Concevoir un Datacenter, ou l’architecture d’un programme invisible ? (Partie 1)

Pour commencer, je voudrais vous présenter mon diplôme de PFE, passé en juin 2009 à l’ENSAPM, qui m’a amené à me questionner sur les sujets qui intéressent ce blog.

Continuer la lecture de « Concevoir un Datacenter, ou l’architecture d’un programme invisible ? (Partie 1) »